Edition 2019

EXPLORATIONS URBAINES

Nombreuses sont les applications et ressources numériques disponibles pour aider le touriste, le baroudeur moderne ou pour permettre aux jeunes en «voyage initiatique» de se repérer dans une ville, de trouver un logement chez l’habitant, les lieux atypiques, des informations utiles, ou le bar le plus proche. Touristes et baroudeurs sont les figures les plus évidentes de l’explorateur contemporain.

Cependant, le développement des outils numériques de l’exploration urbaine accompagne d’autres explorations, plus marginales : celles des marges géographiques délaissées telles que les bâtiments et zones abandonnées, les quartiers en banlieue de la ville, celles des explorateurs et exploratrices marginales et marginaux ou moins considéré.e.s. Ces explorations se partagent en ligne, et donnent parfois naissance à des pratiques culturelles comme l’Urbex, elles ont leurs outils : les cartes collaboratives faites par les habitants d’un quartier, les applications permettant aux sans abris et aux migrants de se repérer et de trouver des ressources (banque d’aide alimentaire, refuge, lieux pour charger le portable).

48386987_126562031615888_8243224035635232768_n

ZAKI ABDELMOUNIM, TOKYO HIKARI, septembre 2016 

Explorer la ville cela peut aussi dire explorer des futurs de la ville. Quelles seront ces villes connectées du futur ? Les technologies numériques peuvent elles être des technologies inclusives ? Où s’inventent ces futurs, de quels imaginaires sont-ils nourris ? La science-fiction et la littérature d’anticipation fournissent depuis longtemps des récits qui nous invitent à imaginer la place de la technique dans la ville de demain.

Nous vous invitons à venir explorer la ville et ses marges avec nous. Pour cela nous nous lancerons dans des ateliers d’écriture, découvrirons des bijoux de la Science Fiction contemporaines, nous imaginerons une ville sans google, inclusive, partirons en explorations pour partager des sons et images des marges de nos villes.

Publicités